Menu

Côte d'Ivoire : Chily, une recette de maman revisitée

Durée : 5min 4sec | Postée : 21/12/2016 | Chaîne : Transformation
Partager | Exporter | Notez
Jacques Henri SIKA, 37 ans, s’est inspiré d’une recette traditionnelle familiale pour mettre sur le marché du piment aux différents assaisonnements.
 
La mère de Jacques faisait du piment, qu’elle offrait aux gens comme il est de leur coutume chez eux. Et Jacques a vu un potentiel dans la commercialisation de ce piment. Il a donc commencé la production, la transformation et la commercialisation du piment. En 2013, sa société produisait 5 boîtes de 200g de piment par mois. Aujourd'hui, Jacques emploie 9 personnes, dispose de 33 réseaux de distribution et son entreprise vend en moyenne 650 boîtes par mois.
 
« Les gens en général pensent qu’il faut avoir beaucoup d’argent pour pouvoir monter sa propre entreprise. Si vous regardez bien l’historique de cette entreprise, on a commencé avec 10.000 FCFA, on a commencé avec 5 boîtes », dit Jacques.